Love Yourself: de jeunes Péruviennes explorent leur talent

Apprendre à s’aimer pour défier le sexisme et s’écrire un avenir
Quand?  
Mardi 14 février 2017

L'adolescence est une merveilleuse étape de la vie durant laquelle les jeunes apprennent à se connaître et découvrent le monde autour d'eux. Mais ça peut aussi être une période bouleversante et remplie de questionnements sur leur identité, leur physique, leur sexualité et leurs études. Au Pérou, Plan International a lancé le projet Love Yourself pour aider des adolescentes à prendre confiance en elles face à la violence, au sexisme et à la discrimination auxquels elles sont confrontées au quotidien.

Grâce à ce projet, les filles donnent libre cours à leurs émotions à travers la peinture, la musique et le théâtre. Ces jeunes femmes de 15 à 18 ans apprennent à reconnaître leur potentiel, à atteindre leurs objectifs personnels et, avant tout, à s’aimer.

Mary Cielo, 15 ans

Le projet de Plan est génial! J’adore les ateliers de musique. Je peux m’y exprimer et plaisanter. Grâce au théâtre, j’apprends à être moi-même et à me connaître."

Ana Maria, 15 ans

Passer du temps entre copines et partager nos vies, c’est super. J’ai beaucoup appris sur ma personnalité, mes goûts, mes forces et mes faiblesses."

Sharon, 16 ans

Quand j’ai entendu parler de Love Yourself, je savais que je devais y participer. Grâce à ce super projet, j’ai la chance de m’affirmer et me faire de nouvelles amies. Aujourd’hui, j’ai plus confiance en moi, je sais que chaque personne est unique. Nous devons juste explorer nos talents."

Talita, 16 ans

Durant les ateliers, j’ai l’occasion de réfléchir à mon avenir. Ce projet nous sert à toutes de thérapie. Nous apprenons à vaincre notre peur de parler en public et à faire entendre notre voix à l’école et au sein de notre communauté. Grâce aux ateliers artistiques, j’ai découvert mon talent pour la musique et j’aimerais le cultiver.”

Découvrez nos programmes pour les filles

Au Pérou, Plan aide les jeunes filles à prendre confiance en elles. Photo: Plan/Daniel Silva